Le poids Wed In Geek

Ce n’est un secret pour personne je pense : Wed In Geek me prend de plus en plus de temps et se faisant, j’en ai de moins en moins pour Lylellana Photographie, à mon plus grand désespoir.

Je suis coincée entre mon projet de salons alternatifs que j’aime du plus profond de mon coeur, mon incapacité à confier mon bébé à quelqu’un.e d’autre, et mon envie profonde de ne pas lâcher la photographie pour faire de WiG une entreprise ! J’ai songé à laisser tomber Nantes et Lyon pour ne conserver que Toulouse. Et puis à la réflexion je ne me sentais pas de lâcher les prestataires comme j’ai été lâchée (je te raconte ça dans la vidéo). Donc la question de tout abandonner a également été balayée d’un revers de main parce que certain.e.s prestataires ont su partager avec moi l’importance qu’avait eu/qu’a WiG pour elleux.

Toutefois me voilà aujourd’hui avec un concept, un nom, une marque, que j’aime, que je chérie, que j’essaie de faire grandir, mais qui me pèse tous les jours un peu plus. Certain.e.s feront facilement le parallèle avec la parentalité : on les aime mais parfois on aimerait bien faire un break ! ^^’

Le fait est que j’en suis arrivée à privilégier WiG au détriment de Lylellana Photographie qui en a été fortement impacté. Je suis seule et entière responsable de cette dérive qui m’a coûté cher (dans tous les sens du terme) et je me suis donc fixée comme objectif cette année de trouver un équilibre entre WiG et Lylellana, et au delà, ne plus partager la charge de WiG avec n’importe qui. WiG Toulouse reste mon bébé ; WiG Lyon et WiG Nantes vont voler de leurs propres ailes prochainement et je superviserais de loin. Enfin j’espère !

Le fait est que je suis quand même super heureuse de prendre moins de temps pour WiG et plus de temps pour vous ! <3

Share to FacebookPin Site ImageTweet This Post

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

*

*